…1er Octobre 1996 … Deux Automnes … . Deux Automnes … ….. Déjà deux Automnes …. … 1er Octobre 1996 …
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25.09.96 : Début de l'éveil.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yu' Owari
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 26
Localisation : Saint Quentin - Hirson

Feuille de personnage
Nom : : Owari
Prénom : : Yu'
Camp : : S.T.A.R.S

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Ven 24 Aoû - 8:56

Dans la voiture , le silence était assourdisant , pesant , presque étourdissant ...
Seule la pluie , les éclairs et les grondements du tonnerre venaient ponctuer le malaise ambiant .... Yu' Owari était entrée sans dire le moindre mot dans la voiture , pensive , en un ailleurs ....


" ....."

Son hôte infortuné roulé depuis une dizaine de minute lorsqu'elle se décida à briser le silence , à accompagné le tumulte de l'orage dans
sa frénétique peur du silence , du néant ...



" Où dois je vous conduire ?
" - .... "
" - Mademoiselle , mademoiselle ...
" ..... Vous allez bien ? "


La voiture était arrétée à un feux , Yu' Owari contemplait ,toujours pensuve , toujours en un ailleurs la pluie ruissellante , les éclairs , la foudre ....


" Je ... Je ....
" Quel plaisir d'entendre enfin le son de votre voix .... j'ai cru l'espace d'un instant que vous étiez muette ....
Puis je savoir ce qui se passe ?! Je devais retrouver mon pére et voilà que tous est bouleversé .... "


Yu' Owari esquissa un sourire , comme des escuses silencieuses...

" Je vous dois bien quelques explications , en effet ... Mais nous irons à l'essentiel: je suis à l'origine d'une petite émeute dans le Bar.
Mon cousin vient d'être enlevé , sans nul doute par Umbrella. J'ai quelques preuves tangibles : je suis une S.T.A.R.S et j'ai surpris à plusieurs reprises des bribes de conversations entre le chef de la police et le siège d'umbrella...
N'écoutant que "mon courage" et faisant preuve d'une naïveté , d'une stupidité qui m'étonne encore moi même j'ai cherché du secours dans ce bar ....
grossiére erreur : sans les interventions sucessives de l'hôtesse et de votre pére : je ne serais plus de ce monde ... "


L'avocate ne répond rien , son visage est inexpressif ...
RIen pas même une moue de colére , de compassion ou bien même moqueuse : de l'indifférence ....
" Pourriez vous me déposer au comissariat s'il vous plait ? "

Elle ne réponds rien , elle se contente de prendre la direction du bureau ...


Je ne tirerais rien d'elle ....

Pour le moment ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-c-chronicles.forumsgratuits.fr
Joshua Adams

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Nom : : Adams
Prénom : : Joshua
Camp : : RPD

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Mar 28 Aoû - 8:23

Le problème est que même sans intention de tirer, vous avez menacé quelqu'un avec votre arme sans que votre vie soit directement menacée. Il n'y a pas de cas de légitime défense.

Joshua rendit l'autorisation de port d'arme à la jeune femme en dessous de lui et repris amèrement.

Nous allons attendre mes collègues ensemble. J'adore l'odeur de l'encre fraîche des rapports...

Une sirène caractéristique des voitures de police se fit entendre au loin et semblait se rapprocher.

Même avec l'arrivée imminente de ses collègues, la tension semblait se dissiper et Joshua savait que cela rendrait les choses plus faciles. Il n'aimait pas employer la force mais devait parfois le faire pour que les gens remettent leurs idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukari Sawyer
Le Travelo de la Forêt
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 21
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Mer 29 Aoû - 14:22

Là, ma sœur était dans de beaux draps. Qu'elle dise quoi que ce soit, elle était en tord. Au moins elle avait son autorisation de port d'arme… merci papa. Soudain, j'eus une idée. Agarwen était amnésique, elle n'a que des bribes de souvenirs de son enfance et un gros noir de quatre années. On pouvait jouer sur ça s'ils posaient des questions trop personnelles. J'espère que ça servirait, le tout était de lui communiquer le plan… Je réfléchissais ardûment pour trouver comment je pourrais la contacter sans que personne ne se doute de rien pendant que l'agent nous disait que ses collègues arrivaient, le son typique d'une voiture de police se faisant entendre. Je pouvais toujours m'énerver contre elle, mais elle était bloquée sous la chaise, je ne pouvais donc pas l'éloigner.

Une idée vite Yuka ! Les sirènes se rapprochaient du bar. Je me maudis de ne pas avoir pensé à un langage codé qu'on aurait pu utiliser, avant notre prochaine mission, il faudrait que je lui fasse part de cela. Nous étions livrées à nous-mêmes, l'agent d'Umbrella étant parti. Au moins on serait au commissariat, mais une fois là-bas, il fallait le plus vite possible nous attirer la confiance de l'hystérique, elle s'était aussi faite arrêtée, on avait ça en commun, même si là, j'étais la victime. Je restais digne, droite, même appuyée au piano. Je ramenais mon regard sur les concernés. Je passais de l'agent, à la gérante, et à ma sauveuse. Même pour mon esprit, elle m'était inconnue, cela me perturba, je me mentais… mais c'était aussi bien.

Toujours est-il que cette jeune femme m'a délivrée de l'emprise de mon agresseur. Ici, celle qui a fait le plus de mal, c'est la gérante. Et ce n'est pas contre cette jeune femme que je vais porter plainte pour m'avoir sauvée !

Je fixais l'agent d'un regard noir. Bientôt ce serait le moment de vérité… bientôt !

_________________
Tracker's theme : Walk Away
Battle's theme : The beggining of the End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Adams

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Nom : : Adams
Prénom : : Joshua
Camp : : RPD

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Jeu 30 Aoû - 1:01

Joshua dévisagea le jeune femme. Son regard trahissait son agacement et son impatience.

Vous serez simplement entendu par mes collègues au commissariat. Toutes les trois et tous les témoins qui sont présents ici. Une objection là-dessous?.

Joshua souligna sa demande en tapotant un des pieds de la "prison" improvisée avec son talon droit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agarwen Sawyer
The woman mystery
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Ven 21 Sep - 12:10

j'espérais que les collègues de cette agent me croirons et que Yuka et moi nous en rigolerons plus tard, mais la maintenant il fallait que je me sorte de cette galère!! Je priais donc de plus en plus pour que ma couverture ne soit pas griller et que j'arrive à convaincre les policiers que je n'est fait que défendre Yuka. Je regardais Yuka avec un air triste pour qu'elle comprenne qu'on était vraiment dans la mouise si j'était emprisonner, j’espérais tellement que les policier me croient.

-Monsieur, j'espère que vos collègues serons reconnaître les victimes, et que vous vous excuserez de la façon d'ou vous m'avez traiter!!

Je pris un ton ferme mais le regardais avec le regard de quelqu'un qui est innocent, et j'était calme posément assise en attendant d'arriver au commissariat j’espérais avoir un plant pour nous sortir de la. Mais j'était trop distraite je m'inquiétait pour moi et à la fois pour ma soeur, elle qui ma toujours aider pour me sortir des galère que je me fourrais...

_________________
Je tue tout ceux qui me barrerons la route!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Adams

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Nom : : Adams
Prénom : : Joshua
Camp : : RPD

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Dim 23 Sep - 15:50

Voila que Miss "je fous des bourres pifs sans raison" me sort les violons.

En tant que policier, je n'ai pas à m'excuser d'avoir user de la force sur une personne qui refuse d'optempérer et qui en profite pour attaquer autrui.

Joshua rapprocha son visage de la jeune femme captive.

De plus, en tant que capitaine du SWAT de la ville, je suis le plus à même de vous citer vos droits:

« Vous avez le droit de garder le silence. Dans le cas contraire, tout ce que vous direz pourra [être] et sera utilisé contre vous devant un tribunal. Vous avez le droit de consulter un avocat et d’avoir un avocat présent lors de l’interrogatoire. Si vous n’en avez pas les moyens, un avocat vous sera désigné d’office, et il ne vous en coûtera rien. Durant chaque interrogatoire, vous pourrez décider à n’importe quel moment d’exercer ces droits, de ne répondre à aucune question ou de ne faire aucune déposition. »


Sur ces mots les sirènes de police se turent et trois voitures s'arrêtèrent devant le bar. Six policiers en sortirent et se précipitèrent vers l'entrée du bar, une main sur leur holster prêt à dégainer. Ils entrèrent et virent la situation qui avait l'air sous contrôle.

Bonjour messieurs. Embarquez moi ce petit monde.

Joshua désigna les deux jeunes femmes et la gérante. Un policier hocha la tête d'approbation.

Bien capitaine.

Lui et ses collègues mirent les menottes à Yukari et à la gérante.
Joshua récupéra des menottes et les mit à Agarwen avant de la relever.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukari Sawyer
Le Travelo de la Forêt
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 21
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    Dim 30 Sep - 12:34

Agarwen tentait tant bien que mal de se placer comme victime, mais le policier était un peu plus teigneux que ça, il ne se laisserait pas influencer. Toujours appuyée sur mon mur, j'observais les deux, de marbre, légèrement courbée. Je remarquai que ma sœur me lançait un regard de détresse, elle s'inquiétait vraiment. A vrai dire, moi je m'en foutais, en mentant ou pas, je n'étais pas en tord, mais elle… Ca allait être très dur de la sortir de là, et on était livrées à nous-mêmes. Il fallait que je l'innocente ! L'agent prit la parole : il était du SWAT ! Capitaine en plus ! C'était pas un petit policier ! Il devenait dangereux, très dangereux. Il déblatéra la très célèbre réplique des droits, ou plutôt de la quasi-absence de droits, que le suspect avait. Alors qu'il parlait, je compris que les renforts n'en avaient pas pour longtemps. Le bruit des sirènes tout proche semblait renforcer cette crainte. Soupirant, alors qu'il me regardait, je levais doucement une main en l'air, prenant, tout aussi calmement, mon arme de l'autre, que je déposai sur le piano, l'ayant préalablement déchargée. Pendant toute l'opération, mes yeux étaient clos. Je crois qu'il ne réagit pas violemment, après tout, je ne pouvais rien faire avec ces mouvements légers, ces yeux fermés, cet otage qu'il détenait et avec la prise du bout des doigts que j'exerçais sur mon arme. Levant cette fois les deux mains, je m'avançai légèrement, tournai sur moi-même pour enfin attendre mon arrestation, qui ne mit pas longtemps à venir. La brutalité du gars qui me saisi pour me passer les menottes ne m'étonna pas, mais je lui glissai, en penchant la tête en arrière :

Doucement mon brave, on ne vous a donc pas appris à ne pas faire de mal aux femmes ?

Mon sourire en coin et mon ton ironique lui fit lâcher un soupire, et celui-ci m'enleva un ricanement. Agarwen était dans un autre véhicule et était, à mon plus grand malheur, avec le capitaine du SWAT. J'espérais qu'elle n'oserait rien dire du voyage, ce n'était pas le moment de s'enfoncer. Je regardais dédaigneusement le policier à ma droite, qui me surveillait, et ce pendant tout le long du trajet jusqu'au commissariat. Enfin nous arrivâmes au lieu où nous attendait notre cible. J'étais plutôt heureuse avant de percuter : c'était le commissariat où j'officiais en tant que tireuse d'élite ! Panique, tremblements, images de cette fameuse journée… J'allais revoir mon supérieur, et il allait sûrement me questionner sur autre chose que sur mon implication sur cette affaire. Il me connaissait trop à mon goût, mais moi aussi. Si c'était lui qui m'interrogeait, Agarwen allait peut-être être plus facile à innocenter, je n'avais pas souvenir qu'il la connaissait. Je déglutis difficilement quand je me posais la question du nom de famille. Umbrella lui avait-il donné une fausse carte d'identité ? Il le fallait ! Ou notre couverture était foutue !

Le cri du flic me tira de mes pensées : ça faisait quelques secondes qu'il essayait de me sortir de la voiture.

On panique mademoiselle ?
On peut dire ça comme ça mon brave… Pour vous donner une indication, je connais le chemin pour aller à la salle d'interrogatoire… Et c'était moi qui y menait les autres.

Il ne répondit rien mais son sourire narquois se dissipa aussitôt. Je voulus marcher lentement jusqu'à la porte mais lui m'y tira. Du coin de l'œil, je vis Agarwen sortir de sa voiture.

_________________
Tracker's theme : Walk Away
Battle's theme : The beggining of the End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25.09.96 : Début de l'éveil.    

Revenir en haut Aller en bas
 
25.09.96 : Début de l'éveil.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Élaboration du tactica tyranide à la sauce veil
» Si Isshin était la cause du réveil des pouvoirs d'Ichigo
» [AIDE] Comment changer la sonnerie de l'alarme sur HD2
» Black Books (série anglaise)
» [RESOLU] Reveil qui ne marche pas la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raccoon City Chronicles  :: * Raccoon City Chronicles * :: Les Lieux :: Raccoon City :: Le Centre Ville :: Le Bar-
Sauter vers: